HOME, impossible d’y échapper, un lancement mondial, du grand art dans le domaine du marketing et des médias. Du grand art aussi dans les images souvent très belles, mais pour moi elles ont la beauté du diable car artistiques et militantes. HOME c’est l’image au secours de l’idéologie.
Vous aurez ma vision du film en lisant ce réquisitoire féroce que Libération a OSE faire paraître dans ses colonnes le 5 juin 2009 sous la plume de l’écrivain Iegor Gran : "HOME ou l’opportunisme vu du ciel" : lire l’article de Libération.
 
 

Cet article résume parfaitement ce que je pense de cette manipulation médiatico hélicologico politique que 80% de nos concitoyens boiront comme du petit lait. Certes les mots et les critiques sont un peu durs parfois mais tellement vrais.

De belles images donc de notre Yann "Malthus" Bertrand national, mais des déclarations misérablement tutoyantes, paternalistes et transpirant de sensiblerie malsaine. Oui nous avons notre Al Gore bien Français celui là… le tout béni par le prince Charles… notre président et notre ministre de l’écologie bien sur.

Notons quand meme au passage que Xavier Bertrand, secrétaire général de l’UMP, n’a pas hésité à déclarer : « Le score des Verts : Home diffusé deux jours avant le scrutin, 9 millions de spectateurs ! ». On pourra sourire en pensant que les bulletins verts ont remplacé ceux du PS et du Modem !

 

Home et le succès des verts aux élections européennes : le timing était parfait ! Pour ceux qui récusent cette concomitance en disant que la sortie avait été prévue il y a deux ans, je rappelle que les élections européennes ont lieu depuis 1979 exactement tous les 5 ans et toujours au mois de juin !

1ère Carpe premier lapin : Cohn Bendit favorable et Bové opposé à la constitution européenne…. j’ajouterai avec en plus Eva Joly faisant alliance avec un repris de justice multirécidiviste et moustachu….! Ben voyons… il n’y a pas de problèmes… que des solutions….!

 

Je demanderai bien aussi à Eva Joly d’enquêter sur les ONG environnementalistes comme WWF et Greenpeace dotées de fonds colossaux, sur le financement de Home dont tout le monde s’accorde à dire qu’il l’a été par François Henri Pinault pour un montant de 12 millions d’Euros !

Souvenons nous du petit court métrage de Chanel n°5 qui a couté la bagatelle de 20 millions de francs ! (voir mon papier du 23 mai 2009). Dans la démesure je ne sais pas bien compter mais il y a là aussi comme ailleurs très certainement un peu de "hors bilan", et d’actifs douteux !

 

Enfin le plus sublime dans cette histoire, c’est la récupération habile par les grands de ce monde comme François Henri Pinault. Ce dernier précise en personne "qu’il faut donner un sens à nos affaires". Certes c’est bien dit… mais en vendant chez Gucci par exemple, des "escarpins écologiques" à 370 € après que Yann Arthus Bertrand ait hurlé dans son film, non sans raison cette fois ci, contre la gabegie entraînée par notre société de consommation, il faut assumer… sans problèmes monsieur Pinault !

Souvenons nous aussi de Jean René Fourtoux, alors PDG de Rhône Poulenc, et du financement de Ushuaïa de Nicolas Hulot !

Moralité : encore une carpe et un lapin de plus réunis pour le plus grand bien de tous !

 
  
Publicités