Grass trees in South Australia
Il y a un an pratiquement jour pour jour, je revenais d’Australie avec des images plein la tête. A cette époque je ne maîtrisai pas encore les différentes possibilités de ce blog. Il est donc temps maintenant d’y revenir a travers quelques billets. Je commencerai par ce qui m’a le plus ébloui, c’est l’incroyable beauté de la flore locale comportant un certain nombre d’espèces endémiques. Novembre décembre (début de l’été) n’est pas la meilleure époque, mais l’on y rencontre encore pas mal de plantes en fleurs. En voici quelques spécimens remarquables.
 
Xanthorrhoea sp. ou "Grass trees" ou "Black boy trees"

Xanthorrhoea est une monocotylédone de l’ordre des asparagales dont la famille (Xanthorrhoearracées) est proche de celle des Liliacées dans laquelle certains botanistes les classaient déjà.

Il en existe entre 15 et 30 espèces selon les classifications. Xanthorrhoea australis, est certainement la plus largement distribuée. Nous avons pu l’apercevoir dans les Flinders Range au nord d’Adélaïde et dans l’île de Kangaroo Island au sud. Sinon sa répartition se prolonge dans Les Nouvelles Galles du Sud, l’état de Victoria et en Tasmanie.

 

Grasstrees parsemés dans les prairies d’herbes sèches descendant sur StokesBay (Kangaroo Island)

 

Grasstree sur les pentes du Mont Ohlssen
(Flinders Range)

 

 

Grasstrees sur les pentes du Mont Ohlssen (Flinders Range) – Exemplaires de plusieurs centaines d’années.

 

 

 

 

 
 
Hampe florale de grasstree en floraison

 

Ce curieux "tronc" surplombé d’une touffe "d’herbe" (grasstree) que l’on appelle aussi "blackboytree" (jeune aborigène), est un véritable fossile vivant dont la croissance ne dépasse guère 1 m par siècle.

Ces plantes si particulières étaient déjà présentes sur le Gondwana, le supercontinent à l’origine de tous les continents actuels, il y a 400 millions d’année.

C’est une espèce pyrophyte dont le feu stimule la production des feuilles et des fleurs. Elle survit admirablement bien aux nombreux feux de brousse dont l’Australie est coutumière. Son tronc épais qui peut être ramifié est généralement de couleur noire suite aux incendies. Les fleurs sont très petites et blanches. Elles sont regroupées sur une inflorescence qui peut atteindre 2 mètres de haut. 

C’était une plante omniprésente dans la vie des aborigènes. La base des feuilles, le bourgeon terminal et les racines sont comestibles. Les fleurs, riches en nectar, étaient récoltées pour sucrer et parfumer l’eau alors que les hampes florales servaient à faire des lances ou du feu produit de façon ancestrale par friction. Son nom “Xanthorrhoea” signifie en grec “écoulement jaune” et fait allusion à sa résine utilisée comme colle, imperméabilisant, vernis ou encens. Les Allemands l’ont même employée comme explosif pendant la première guerre mondiale.

 

 

 

 

 
 
Fleurs de Grasstree
 
Grass trees in South Australia
Flinders ranges & Kangaroo Island