Observatoire du Mont Aigoual (1565m), sous la neige, au 29 mars 2010

L’hiver est tardif en cette année 2010, le printemps est pluvieux et se fait attendre.
Encore beaucoup de neige, de nébulosité et de vent au sommet du Mont Aigoual.

Col de la Serreyrède
 
45 mm de pluie en quelques heures à Saint Mathieu de Tréviers au pied du Pic Saint Loup le 30 mars au matin. Les vignes sont encore au repos et la taille se termine.

 
Dans la garrigue, les toutes premières espèces, narcisses et muscaris ont daigné montrer le bout de leur nez.

 

 
Narcisse feuille de jonc – Petit narcisse
(Narcissus juncifolius Requien)
Hauteur de 10 à 30 cm, feuilles très étroites (1 à 2 mm) plus courtes que la tige. La couronne est jaune, environ la moitié de la longueur des sépales ou pétales également jaunes.
   
 
Muscari négligé – (Muscari neglectum Guss).
Fréquent dans l’Hérault et l’Aude.
C’est une sous espèce de M. racemosum qui elle est très rare dans l’hérault
 

 

 

 
Et pour terminer, un ouvrage exceptionnel avec de remarquables photos. Une bible répertoriant plus de 2000 plantes, et animaux de la garrigue méditérannéenne :
 

LA GARRIGUE grandeur nature

« la faune et la flore méditerranéenne grandeur nature »

Textes et photos de
Jean-Michel Renault

Les Créations du Pélican.
 
Beau livre broché. Format 23 x 31,5 cm, 336 pages couleurs, 53 €. 2000.
La Garrigue Grandeur nature a reçu le 9 mai 2001 le prix «Chêne» du livre sur l’environnement par le Conseil Régional du Languedoc-Roussillon.