L’impressionnisme est né en Normandie
Claude Monet, Impression, soleil levant, 1872, musée Marmottan, Paris – France
 
Claude MONET, La Seine à Rouen, 1872, Shizuoka Prefectural Art Museum
 
Impressions au soleil levant – Rouen, Armada juillet 2008 
 
Le festival Normandie Impressionniste 

 se déroule de juin à septembre 2010 à travers toute la Normandie et à Rouen en particulier. Il dévoile l’impressionnisme sous toutes ses formes. La peinture sera bien sûr à l’honneur, mais également art contemporain, musique, cinéma, théâtre, danse, photographie, vidéo, littérature, conférences, son et lumière, déjeuners sur l’herbe, guinguettes… le festival Normandie Impressionniste propose une programmation diversifiée, ouverte à toutes les formes d’expression artistique.
Tête de proue du festival, l’exposition très attendue « Une ville pour  l’Impressionnisme, Monet, Pissarro, Gauguin à Rouen » proposée par le musée des Beaux-Arts de Rouen présentera un ensemble exceptionnel d’œuvres en provenance de collections publiques et privées du monde entier, dont plusieurs pièces maîtresses encore jamais montrées en France.  

D’autres expositions impressionnistes se déroulent également au Grand Palais et au musée Marmottan à Paris, dont les responsables n’ont malheureusement pas pu s’entendre pour regrouper les toiles dans un seul lieu ! Rouen Impressionniste sera également relayée sur les Champs Elysées et à Deauville par une exposition itinérante d’oeuvres reproduites en grand format.

Cette exposition terminera dans les jardins du Palais Royal à Paris à la fin du festival.

       
"Camille", un clin d’oeil à Pissaro, sur le pont Boieldieu
 
 "Camille" est une structure en bois de 110 tonnes, faite de tasseaux enchevêtrés, réalisée par l’architecte Belge Arne Quinze.
Cette oeuvre qui sera démontée à la fin du festival emprunte l’ensemble de la voie du pont Boieldieu, un des nombreux ponts qui enjambent la Seine à Rouen le rendant ainsi momentanément piéton.
 
 
L’édification de cette oeuvre a été réalisée avec la collaboration d’étudiants de l’école d’architecture de Rouen. Ce qui a permis à Maxime Curé, ses copains et copines, de transpirer pendant les quelques jours de forte chaleur qui ont présidé à son montage.
 

 
"Nuits impressionnistes" sur la façade du Palais des Beaux arts

Superbe spectacle son et lumières sur les trois parties de la façade du musée des beaux arts. 10 minutes en boucle d’un montage photos aux effets saisissants et jolie musique.
Tous les soirs à la tombée de la nuit.

 

 

 

 

 

 Voir mon billet de présentation "Une Armada de l’impressionnisme" de janvier 2009.