Saint-Chély d’Apcher, sur l’autoroute A75 de Clermont Ferrand à Montpellier, sortie 33 vers Fournels à l’Ouest… et nous sommes dans la partie Nord de l’Aubrac.
A l’Est, Le Malzieux et les monts de la Margeride…

L’Aubrac : du granite au pays des éleveurs…

Bloc erratique de granit porphyroïde au milieu des prés de Recoules

Race « Aubrac » avec la pointe noire des cornes et la robe fauve si caractéristiques

De randonnées en randonnées s’impose la présence de l’agriculture et de l’agriculteur.  La présence de vaches Aubrac bien sur,  mais aussi Limousine, Abondance ou Montbéliarde indique qu’il s’agit d’un éleveur de bovins allaitants ou laitiers. Celui ci produit des « broutards » issus principalement de croisements entre les races Aubrac et Charolais, nourris au lait de leur mère, d’herbe et vendus à l’âge de 8-10 mois. Une quantité non négligeable sont exportés vers l’Italie pour être engraissés. Les rudes conditions climatiques du plateau d’Aubrac ne permettent pas de constituer un stock fourrager suffisamment important pour nourrir les jeunes durant l’hiver.

Quant au lait il est produit par les vaches Montbéliarde et les Abondance. Ce lait est transformé en fromage comme c’est le cas avec la coopérative de la Haute Truyère située au Malzieux  : tomme au lait cru, petites fourmes de bleu et autres petits « Bergers de Lozère »  fort sympathiques.

La ferme d’élevage, comme un hymne à la pierre :

La traditionnelle « ferme-bloc à terre » faisait cohabiter sous un même toit l’éleveur et sa famille. Ainsi l’étable-grange se situe dans la continuité de l’habitation. De la plus humble à la plus imposante bâtisse se dégage une impression de puissance liée à l’emploi du granite local gris ou beige. Certains éléments de la construction méritent le détour comme les portes des habitations, voir de l’étable avec leurs jambages moulurés ou les linteaux sculptés.

Cette harmonie se retrouve aussi bien dans les églises que les fours à pain souvent très bien restaurés, les fontaines et comme en écho pour délimiter les prairies souvent entourées de murets ou de piquets en pierre.

Des églises à l’image de la pierre

Les églises rurales de tradition romane de la région de Termes – Fournels sont de petite taille, simples et sobres. La tradition la plus visible de ces monuments, souvent en parfait état, demeure celle des murs-clochers à arcades. Deux ici comme à Albaret le Comtal ou trois comme à Fournels.

L’Aubrac et l’eau…

L’eau est partout présente dans les paysages, surgissant ou divaguant au milieu des prés, source à flanc de coteau captée pour alimenter abreuvoirs et fontaines, enserrée dans des gorges quelquefois abruptes, retenue dans des tourbières où la flore est si particulière…

La Truyère et ses rives bordées de la belle Lysimaque jaune (Lysimachia vulgaris) près de Saint Alban sur Limagnole, sur la route de Saint Jacques de Compostelle (GR 65)

Voir la photo sur le site « Les photos du camino »

Deux rivières entaillent le plateau Nord de l’Aubrac. A l’est le Bès qui coule sud nord. Au nord la Truyère qui coule est ouest.

Le Bès prend sa source au sud de Nasbinals et c’est à partir de Saint Juery qu’il s’enfonce dans des gorges de granite spectaculaires pour s’élargir au niveau du Vergne et se jeter ensuite dans La Truyère. Entre deux il aura reçu les eaux de la Bédaule, rivière de première catégorie qui passe à Fournels ou elle reçoit le Bernadel en provenance du hameau de la Bastide au nord de Termes.

Quant à la Truyère, elle prend sa source dans les monts de la Margeride à l’ouest de Langogne , passe non loin de St Alban sur Limagnole étape réputée sur le chemin de Saint Jacques de Compostelle, puis traverse Le Malzieux. C’est au niveau de Loubaresse qu’elle commence à s’élargir pour couler vers l’ouest. Elle est enjambée par le viaduc de Garabit qui supporte la ligne de chemin de fer Clermont Ferrand Montpellier, avant d’être rejointe par le Bès pour former le lac du barrage de Grandval. Elle confluera plus au sud avec le Lot à Entraygues sur Truyère.

Rocher du Cheylaret – Chardon laineux (Cirsium eriophorum) colonisé par les pucerons

Advertisements