L’épidémie chinoise n’est pas encore tout a fait pandémie et ce n’est pas du Coronavirus dont je voudrais m’entretenir, bien que ce soit d’actualité. L’actualité c’est l’affaire Mila, qui me conduit à évoquer cet autre virus qu’est l’islam et son vecteur : les musulmans. Mais au delà de ce fait, il y a pire : le laisser faire de nos politiques qui loin de pratiquer la prophylaxie, entretiennent le parasite pour qu’il se développe.

Si dans le cas du Coronavirus, il n’existe pas de moyens de lutte, ils existent bien en ce qui concerne l’islam. Mais en France, avec son gouvernement et ses soutiens gaucho, bobo intello progressistes et une droite tétanisée qui n’ose l’ouvrir, au mieux on ne bouge pas et au pire on favorise la prolifération du microbe et le développement de l’épidémie.

Avant tout j’aimerai relever ici le courage de cette belle jeune fille aux yeux pétillants d’intelligence et de spontanéité, même si elle s’exprime avec le langage de sa génération que je n’excuse pas par ailleurs, même si je ne cautionne pas le blasphème alors que je ne suis pas croyant. Il faut opposer ce comportement à la couardise, la veulerie maniérée de nos politiques et de la presse qui nous gouvernent.

  • Mais pour Segolene Royal, on ne cautionne pas Mila, une jeune fille en danger. Où sont les féministes ?
  • S. Royal , Martine Aubry, Fabien Roussel (secrétaire national du PCF), même combat, campagnes nationales ou municipales obligent, mêmes compromissions.

 

Quelques réflexions, merci Mila :

  • Il n’est pas pensable que l’éducation nationale dit « chercher des solutions » pour rescolariser cette adolescente, plutôt que de mobiliser les forces de l’ordre pour qu’elle réintègre SON lycée. De quoi à t’on peur ? Que fait Jacques Toubon le défenseur des droits ?
  • Cette jeune fille est chassée de sa cour d’école par les mêmes qui ont fait fuir beaucoup de jeunes français chrétiens ou juifs de notre école publique.
  •  Aujourd’hui, la seule qui soit à la hauteur de cette lamentable histoire, c’est Mila.

 

Quelques réflexions en vrac sur les réactions de la mouvance gaucho islamo progressiste au pouvoir : deux poids deux mesures.

  • D’une manière générale silence radio des belles âmes de gauche si promptes à dénoncer les atteintes aux droits de l’homme.
  • Des poursuites ont été engagées très rapidement pour « provocation à la haine », puis abandonnées par la justice envers celle qui exprime librement son opinion sur une religion. Cette justice a t’elle diligenté l’équivalent envers les internautes qui ont entamé son lynchage, et l’ont menacée de mort. Le repérage d’une adresse IP d’ordinateur n’est cependant pas bien compliqué !
  • Lorsqu’un adulte, amuseur patenté sur France Inter radio d’état, répète en boucle que « Jesus, Jésus, Jésus est pd (…) Du haut de la croix, plutôt que de l’avoir cloué, pourquoi pas l’avoir en… ? ». Pourquoi ni la justice ni la délicate sensibilité de sa ministre, sous couvert d’une liberté d’expression concernant la critique des croyances n’y voit rien à redire ? Personne n’a songé à ouvrir d’enquête sur Frédéric Fromet !
  • Nicole Belloubet, qui fut professeur de droit n’est pas une ignorante : elle sait qu’en France, il n’existe aucun délit d’insulte envers une religion, cela ne l’a pas empêchée de remettre en cause la liberté d’expression et de lui opposer la liberté de conscience : « L’insulte à la religion, c’est évidemment une atteinte à la liberté de conscience. C’est grave. ». Critiquer une religion, même grossièrement, n’est pas inciter à la haine contre ceux qui la pratiquent. Pourquoi alors n’en parler qu’à propos de l’islam ? Il est patent qu’avec de telles déclarations le processus de soumission est bien en place.
  • Que dire du CFCM (Conseil Français du culte musulman) en la personne d’A. Zekri : « qui sème le vent récolte la tempête », « elle l’a cherché, elle assume ». Propos d’Islamiste à la Tariq Ramadan ou propos d’un représentant officiel de l’Islam traditionnel ? Le masque tombe et les véritables finalités se dévoilent, ce qui lève les ambiguïtés, pour ceux qui ont des doutes…

Nous paierons cher cette lâcheté.

Nicole Belloubet serait bien inspirée de partir : Celine Pina – 1er février 2020

Alain Finkielkraut s’exprime longuement sur l’affaire Mila  : « la liberté d’expression est une conquête de la civilisation et la grossièreté une défaite de la civilisation »

Menacée de mort à 16 ans parce qu’elle critique l’islam : silence radio de nos gouvernants : Céline Pina 21 janvier 2020

Petit retour sur une France insoumise, il y a 40 ans… comme les temps changent !